La vie c’est comme… un match de tennis !
La vie c’est comme… un match de tennis !

1- Tant que vous n’avez pas perdu, la victoire est encore possible !

On a tous en tête des histoires incroyables de comeback des abysses, d’outsiders devenus leaders, de losers devenus héros. La beauté de la vie, c’est qu’aucune situation n’est irrémédiablement figée, pour peu qu’on s’en donne les moyens. La route du succès est nécessairement jalonnée de revers…qui ne deviennent des échecs que si on abandonne la partie !

2 – Gagner ou perdre dépend autant de la valeur de l’opposition que de son niveau objectif

Ne vous méprenez pas, ceux qu’on voit perdre à la télé restent des grands champions… Quand on gagne, on est amené à se confronter à une opposition plus forte jusqu’à ce qu’on perde. Cela ne veut pas dire qu’on régresse, cela signifie tout simplement que l’opposition était meilleure (ou que d’autres conditions externes ont changé).

3 – Le temps de jeu effectif est somme toute assez court

Il y a beaucoup de respirations entre les points pour : reprendre son souffle, analyser la dynamique du match, imaginer des tactiques pour faire déjouer l’opposition. 

Quelques points sont parfois épiques… Mais ce n’est pas forcément celui qui les remporte qui sort victorieux du match. Attention donc à ne pas s’épuiser sur un point, au détriment de tout ce qui vient après.

4 – La régularité prime

Au tennis comme dans la vie, un point est un point. Personne de distribue des points de style. Aussi, il est courant de voir un joueur réaliser un coup gagnant, inspiré mais risqué, et faire une double faute juste derrière. 

Dans la vie, plutôt que de chercher à tout prix  le “gros coup”, il vaut mieux avancer lentement mais sûrement vers son objectif (Ex. régimes et effet “yoyo”).

5 –  Il faut se concentrer sur les points importants

Les grands joueurs ont pour caractéristique de savoir resserrer le jeu sur les points importants, typiquement les balles de break. 

De la même manière, il faut savoir dans la vie reconnaître les moments importants et donner le meilleur à ce moment là (Ex. arbitrage entre soirée foot et anniversaire de mariage au restaurant).

6 – C’est plus facile quand on est au service

Quand on sert et qu’on distribue le jeu, on peut emmener les autres sur son terrain et jouer sur ses qualités, plutôt que de subir. 

En général, nous préférons les gens proactifs et volontaires, même si cela signifie souvent : volontaires pour aller vers leur zone de confort ou de plaisir. Donc messieurs, si les tâches ménagères ne vous enchantent guère, plutôt que d’attendre que votre épouse vous passe le balai, mettez-vous derrière les fourneaux ou allez jouer avec les enfants.

Leave a Reply

Close Menu